Skip to content

Flamants roses | Oiseaux exotiques

Les flamants roses sont l’un des plus beaux oiseaux du monde, alors qu’ils sont les plus particuliers. Avoir de la chance de les voir en personne crée un beau souvenir de ces animaux impressionnants, ainsi répartis dans le monde entier.

aaaa

A quoi ressemble un flamenco?

Les flamants font partie de l’ordre des fenicopteriformes, même si certains les incluent habituellement dans les ciconniformes. Les flamants ont quatre espèces, dont deux en Amérique et les deux autres sur le continent européen et africain.

Flamants roses ils peuvent atteindre 120 cm de long pour une envergure de 140 cm. Sa tête est petite, fusiforme et semble plus grande par son énorme bec semi-incliné. Ce bec comporte des canalicules latéraux qui servent de filtre pour que l’oiseau puisse obtenir sa nourriture naturelle: le zooplancton et le phytoplancton. Leur cou est long et ils peuvent le contrôler à volonté, ce qui leur permet d’obtenir des postures très élégantes.

Ses longues pattes rougeâtres, longues et fines, se terminent par trois doigts antérieurs reliés par une membrane interdigital et un doigt arrière. L’aspect est presque identique chez les deux sexes, il est donc très difficile de les distinguer à l’œil nu.

Ses ailes, toujours roses, ont des restes d’ailes noirs, ce qui donne un très beau look à l’œil.

Combien de temps un flamenco peut-il vivre?

L’espèce de flamants est considérée comme vivante. Ils ne peuvent pas vivre aussi longtemps qu’un perroquet ou un aras, mais la moyenne de ces animaux relâchés Il varie généralement entre 25 et 30 ans en moyenne.

Cependant, les flamants qui vivent dans les zoos ils ont atteint 50 ans grâce aux soins qu’ils reçoivent, ainsi que pour ne pas être en contact avec des bactéries et d’autres agents nocifs susceptibles de nuire à leur santé.

Est-il possible d’avoir le flamenco comme animal de compagnie?

Bien qu’il s’agisse d’un animal impressionnant et que beaucoup de gens aimeraient avoir dans leur jardin, en le portant dans un étang, il est impossible d’avoir l’un de ces animaux.

Pour commencer, il est interdit par la loi d’avoir le flamenco comme oiseau domestique. Deuxièmement, cela nécessite beaucoup de terrain et il contient tout ce dont le flamenco peut avoir besoin pour survivre. Enfin, c’est un oiseau qui a besoin de soins très spécifiques, auquel tout le monde n’a pas accès.

Pourquoi les flamants ont-ils une coloration si particulière?

S’il y a quelque chose qui fait que le flamenco se démarque par-dessus tous les autres oiseaux, c’est sa couleur particulière et curieuse de rose. Mais pourquoi ont-ils de telles plumes rose vif?

La raison est simple: Les algues font partie de votre alimentation quotidienne et contiennent une grande quantité de pigments de carotène. Grâce à cela, ses plumes ont cette nuance rose vif, ce qui signifie que le flamenco se nourrit bien et est en bonne santé. De plus, au sein de votre famille, un flamenco rosâtre est toujours plus souhaitable en couple.

Par contre, dans le cas où un flamenco adulte a des plumes blanches ou pâles, cela signifie qu’il est malade ou qu’il n’a pas assez mangé. Seulement quand ils sont petits, ils ont un corps recouvert de plumes blanches ou grises.

Quel est le comportement des flamants roses?

Flamants roses Ce sont des animaux très sociablesEn fait, ce sont les espèces d’oiseaux les plus sociables qui existent. Toutes leurs activités de reproduction, de défense, de recherche de nourriture et autres travaux sont effectuées en groupes.

Ils vivent généralement près de grands lagons, rivières, embouchures ou estuaires où ils peuvent facilement se procurer de la nourriture. Les colonies peuvent simplement compter 50 membres ou atteindre 20 000 membres. Curieusement Bien qu’ils forment un très grand groupe, de petits groupes peuvent également être formés dans cette colonie.

Un aspect très curieux du comportement du flamenco est que les adultes sont éloignés des jeunes pendant la journée. Les petits forment leur propre groupe, non loin des adultes mais suffisamment éloigné pour ne pas gêner leur travail de recherche de nourriture et d’apprendre à survivre. Quand ils vivent en captivité, leur comportement ne change pas beaucoup, car ils forment des groupes ne dépassant pas 350 membres.

Tandis que d’autres oiseaux peuvent être très territoriaux et délimiter le terrain que d’autres espèces peuvent traverser, le flamenco permet généralement la coexistence avec d’autres espèces, ce qui démontre à quel point il est sociable. Les cas de flamants violents qui menacent d’autres oiseaux sont rares.

Observer le comportement des flamants peut être très amusant, car ils utilisent des gestes différents pour communiquer les uns avec les autres. Le chef du chef est l’un des plus connus, dans lequel le chef flamenco de la colonie tend la nuque vers l’arrière, le soulève puis le retourne d’un côté à l’autre pour démontrer sa “primauté”. Un autre geste assez curieux, et qui est assez similaire à ce que nous faisons, est le salut de l’aile, qui constitue une interaction amicale entre eux et nous permet également de voir les merveilleuses couleurs de leurs plumes. La marche est un autre de leurs comportements communs. Ils peuvent aller dans une direction pendant un moment et ensuite, rapidement, ils iront dans l’autre sens. Pendant cette activité, ils ont un timing et une fréquence parfaits.

S’ils ne font aucune de ces activités, ils se nourriront ou mangeront. En fait 25% de la journée peut être consacrée au toilettage des plumes, en utilisant une glande avec laquelle ils sécrètent de l’huile et commandent les plumes. Aussi rien beaucoup, parce qu’ils aiment se sentir propre.

Ce sont des animaux avec des sens très développés, surtout ceux auditifs, être capable d’entendre des sons longue distance. Les jeunes peuvent reconnaître les sons de leurs parents dès leur plus jeune âge et ceux de leurs enfants au sein de la colonie, ce qui est très important pour leur communication. Sa vision n’est pas meilleure que celle des êtres humains, mais l’idéal pour pouvoir voler correctement ou chercher de la nourriture sous l’eau.

Bien que de nombreux zoos aient des flamants roses en captivité, de nombreux groupes se battent pour leur libération. En commençant par la pratique consistant à couper les plumes primaires des ailes afin qu’elles ne puissent pas s’envoler. La seconde est que, dans les zoos, les colonies sont très petites et que cela peut poser problème. En outre, certains utilisent des techniques de «triche» en plaçant des miroirs près des lieux où se trouvent les flamants, afin de leur faire croire qu’il y a davantage de membres dans la colonie.

Certes, ils risquent moins de tomber malades en captivité, mais ils risquent de souffrir d’une pododermite, l’un des problèmes de santé les plus graves des flamants roses vivant en captivité. Cette maladie est causée par des facteurs liés au climat, au sol, à l’écosystème et à deux bactéries, appelées dichelobacter nodosus et bacteroides necrophorus. Cette maladie cause des blessures aux pattes de ces oiseaux, y compris des poussins et des jeunes. Si les blessures aux jambes ouvertes sont ouvertes, des micro-organismes nocifs peuvent y pénétrer, ce qui peut aggraver l’état de santé de l’oiseau.

Que mange un flamenco?

Les flamants roses ont un régime alimentaire très complet. Son aliment principal est les algues, mais ils peuvent aussi manger du poisson de différentes tailles et quelques petits crustacés, tels que les crabes.

Pour se nourrir, ils remplissent leur bec d’eau, puis l’expulsent en utilisant leur langue pour conserver tout ce qu’ils peuvent attraper. Autour de son sommet, il comporte des lamelles cornéennes, ou lamelles, avec lesquelles il filtre l’eau. Les regarder nourrir peut être un spectacle, puisqu’ils plongent leur tête complètement dans l’eau, saisissent tout ce qu’ils peuvent avec le bec, puis effectuent le processus de «casting» pour conserver la nourriture dans leur bouche et l’avaler.

Chez les jeunes spécimens, ce processus alimentaire est appris par les jeunes eux-mêmes. Un flamenco peut passer beaucoup de temps dans la journée à se nourrir, même si la chose la plus normale est qu’il le fasse pendant la nuit.

Une grande particularité du processus d’alimentation d’un flamant réside non seulement dans sa capacité à filtrer «l’eau», mais également dans sa capacité à séparer la boue de la nourriture à consommer, en la consommant parfaitement propre grâce à son sommet fabuleux. .

Et comment les flamants se reproduisent-ils?

Quand vient la saison de reproduction, les flamants construisent leurs nids avec leurs pattes, formant avec la boue un monticule de 30 à 40 cm de hauteuren faisant un trou au centre dans lequel la femelle déposera les deux œufs.

L’incubation de ces œufs dure environ 60 jours, la femelle et le mâle s’occupant du processus. Pour l’incuber, ils rétrécissent les jambes sous le corps ou suspendus sur les côtés du monticule. À la naissance, les pigeons ont de légers échantillons de duvet blanc qui deviennent plus visibles au fil du temps.

Depuis leur naissance, ces jeunes sont dans l’eau et apprennent vite. Dans leurs premiers mois de vie, les parents surveilleront leurs enfants et s’occuperont d’eux avec beaucoup de zèle. Dans leurs premières semaines de vie, ils seront nourris par le père, mais ensuite, ils cherchent eux-mêmes de la nourriture à la surface du lac ou de la lagune. Quand le père s’aperçoit qu’il est tout à fait indépendant, le pigeon rejoindra les autres jeunes spécimens de la colonie.

Il faut souligner qu’un flamenco ne joue pas tous les ans. Après une nidification, il peut s’écouler plusieurs années avant la procréation.

Pourquoi les flamants dorment sur une jambe?

Il est clair que si on pense aux flamants roses, on pense immédiatement à la couleur rose. Mais ils ont une autre caractéristique qui les a toujours rendus très spéciaux, tout en les curieux: leur habitude de dormir sur une jambe.

Vous êtes-vous déjà demandé comment un flamenco pouvait dormir sur une jambe? Ou debout sur un? En fait, chaque scientifique a sa propre théorie sur la raison pour laquelle ils le font, mais une étude récente a peut-être trouvé la clé pour expliquer ce fait.

Leurs jambes sont une partie très importante de leur corps et l’étude a montré que les flamants roses sont des animaux capables de maintenir leur équilibre sans effort. Tandis qu’une personne a besoin des muscles de la colonne vertébrale, des jambes, du cou… pour atteindre l’équilibre, les flamants roses n’ont pas ce problème.

Pour savoir comment ils l’ont fait, le groupe de scientifiques a utilisé deux spécimens morts d’un zoo. L’un d’entre eux se tenait sur une jambe à l’aide de pinces pour voir s’il était capable de maintenir son équilibre. Et c’était. L’autre corps a été utilisé pour étudier les muscles de celui-ci et leur comportement. Donc, le groupe de scientifiques a découvert que les flamants ne sont pas seulement capables de maintenir de manière passive l’équilibre sur une jambe, mais qu’ils le font en dépensant la même énergie que s’ils utilisaient les deux.

Mais quel est le truc? Il semble que tout le secret réside dans le poids de l’oiseau. Lorsqu’il est placé sur une jambe, le flamenco bloque les jambes dans une position spécifique. Pour ce faire, il utilise un ensemble de muscles et de ligaments qui empêchent le mouvement déstabilisateur de l’animal, sans qu’il soit obligé d’utiliser un autre muscle, appelé “dispositif d’arrêt”. Cela n’est possible que lorsque la jambe de l’animal est en dessous de son corps, adoptant cette position naturellement. Grâce à cela, le flamenco n’a pas à faire un effort conscient pour maintenir l’équilibre, car sa jambe est prête à effectuer le travail.

L’autre théorie qui est mélangée est celle de la thermorégulation. Lorsque nous sommes en contact avec de l’eau, nous perdons la chaleur corporelle plus rapidement, jusqu’à 25 fois plus vite, selon certains experts. Par exemple, si vous plongez votre main dans l’eau, vous perdez autant de chaleur corporelle que si vous étiez coincé dans votre cou. Par conséquent, on estime que les flamants plongent l’une de leurs jambes dans l’eau et l’autre dans l’air, afin d’éviter les pertes de chaleur.

Ce ne sont pas les seules théories considérées. Pour d’autres, l’utilisation d’une seule jambe, l’autre pliée, peut aider à réduire l’effort du cœur pour ramener le sang des parties inférieures. Une autre proposition est que n’avoir qu’une jambe en vue servirait d’élément de camouflage., surtout quand ils reposent avec le cou et la tête rétrécis cachés entre le plumage, ce qui leur donne l’apparence d’un buisson rose. Une autre des théories les plus célèbres est que pendant la phase de sommeil, ils dorment avec la moitié du cerveau, tels que les lions de mer ou d’autres types d’oiseaux, tels que les oiseaux migrateurs qui peuvent dormir en volant.

Quelle est la situation actuelle des flamants roses?

Face à la grave situation vécue par d’autres oiseaux, comme certaines espèces de chouettes, d’aigles ou de colibris, le flamant rose n’est pas une espèce en danger de disparition.

Les plus grandes colonies de ces animaux vivent loin des actions de l’homme et les hommes sont beaucoup plus conscients de la perpétuation de cette espèce que des autres oiseaux. En fait, lors de la construction de routes ou de chemins, on prend soin de ne pas le faire à proximité des moyens de subsistance de cette espèce.

Un autre bon exemple du soin de ces oiseaux, bien que cela soit très rare, est que lorsqu’une personne achète une terre, si des flamants roses y vivent, il est du devoir du propriétaire de s’en occuper, ce qui est accompli plus 90% des cas. Ceux qui vivent dans les zoos sont également très bien soignés et nourris.

De nombreux groupes ont aidé les flamants roses à vivre dans le calme, sans avoir à s’inquiéter des actions des hommes, à protéger leur habitat ou à leur fournir tout ce dont ils ont besoin pour survivre. En plus de les soigner en cas de blessure d’un spécimen, de le soigner jusqu’à ce qu’il soit complètement rétabli.

Vous voulez savoir plus de raisons pour lesquelles vous ne pouvez pas avoir un flamant rose?

Si une personne voit qu’il y a des flamants roses vivant sur l’un de ses terrains, dans son lagon ou dans un jardin, elle devra se résigner et les laisser vivre. Cependant, il existe de nombreuses raisons pour lesquelles ces oiseaux seraient mieux dans leur habitat naturel.

  • Pour commencer c’est la nourriture. Dans la zone sauvage où ils vivent, la nourriture est abondante et se régénère rapidement. Cependant, dans un environnement aussi fermé qu’un parc ou un zoo, ceci est rare et peut provoquer la mort de l’animal.
  • Vivre dans un environnement différent affecte leur reproduction. Pour se reproduire, ils ont besoin de pluie, en particulier pour construire le nid avec de la boue. Dans les endroits où il pleut peu, ils se reproduisent rarement.
  • Bien qu’il puisse sembler qu’en captivité vous pouvez être plus sûrs et sans maladie, les flamants roses en liberté savent très bien s’occuper des bactéries et des maladies. En captivité, peu de gens sauraient quoi faire lorsqu’un flamenco tombe malade.
  • En captivité, ils ont très peu d’espace pour se déplacer librement. Bien qu’ils soient des oiseaux sociables, il est normal que les jeunes s’éloignent un peu de leurs parents. Sinon, ils pourraient être dérangés et devenir un peu violents.
  • Si vous n’avez pas accès à autant de nourriture et qu’elle n’est peut-être pas de bonne qualité, vous perdrez la coloration rose de vos ailes et vous tomberez malade.